Une histoire de famille

En 1913, Arthur et Poulbot partent en Seine-et-Marne pour déguster des vins et apprennent à boire ‘à la Pomponnette’, à savoir dans des verres sans pied qu’ils ne peuvent poser.

Regagnant Montmartre trois jours après et gardant un souvenir mémorable de cette dégustation, Arthur débaptise son restaurant qui s’appelait simplement ‘Chez Arthur’ pour l’appeler ‘À la Pomponnette’. Débute alors pour ce lieu une histoire qui le tiendra toujours lié à celle de Montmartre avec notamment la décision de création de la République de Montmartre dont une toile du restaurant représente les instigateurs. En 1923, Arthur sacrife son poulailler situé au fond de la cour et, à la demande de Poulbot, fait construire un dispensaire où les enfants des familles démunies peuvent se faire soigner gratuitement. C’est le dispensaire des petits Poulbot !

En 1933, il passe le flambeau à sa fille aînée Paulette qui vient d’épouser Pierre Carteron, cuisinier. En 1974, Pierre ayant disparu, elle continue de tenir son établissement, en compagnie de sa fille Claude et son gendre Roger Moureau, qui règnera en maître absolu sur le bar. En 1991, Paulette disparait, Claude et Roger continuent aidés depuis quelques années par leurs filles Dominique et Catherine, qui représentent donc la quatrième génération.

En 2004, Roger a disparu. Claude et ses filles, Dominique et Catherine continuent. La cinquième génération est représentée par les petits enfants: Julien, Arnaud, Laura et Gregory.

Voici donc toute l’histoire de la Pomponnette depuis 1909, un lieu convivial où nous l’espérons , vous aurez envie de (re)venir !